The premier destination for premium listings. Submit Your Listing Now »

Very Large Array (VLA) 0 5 0 0

Very Large Array (VLA)

    • Notation
    • - Pas encore noté
  • 6939Vues
0

Very Large Array est un champ d’observation astronomique composé de 27 antennes paraboliques qui, mises ensemble, forment un radiotélescope. Le site se trouve au Nouveau-Mexique, États-Unis, et appartient au National Radio Astronomy Observatory.

Very Large Array, un radiotélescope gigantesque
Chacune des 27 antennes de Very Large Array mesure 25 mètres de diamètre et est mobile, l’ensemble est installé sur deux branches de voies ferrées de 21 km de long formant un Y. Chaque antenne a son récepteur, les signaux sont transmis à un site central où ils sont combinés. On obtient alors une image haute résolution comparable à celle d’un très grand télescope optique. VLA dispose d’une longueur d’onde allant de 74 MHz à 50 GHz. Les antennes sont déplacées tous les 3 à 4 mois. Very Large Array est le plus grand radiotélescope jamais construit au monde.

L’histoire de Very Large Array, un radiotélescope mythique
La construction de VLA débute en avril 1973. La première des 27 antennes est installée en septembre 1975. L’objectif de VLA est l’observation des galaxies, du Soleil, des planètes, des trous noirs, des quasars, pulsars, supernovas et des ondes radio des étoiles : un vaste champ d’observation pour une même installation. Le radiotélescope, dont la construction a coûté 78,5 millions de dollars, est inauguré en 1980. En 1989, VLA reçoit les communications radio de Voyager 2, une sonde spatiale de la NASA envoyée sur une trajectoire hors du système solaire, unique engin spatial à avoir survolé les planètes Neptune et Uranus. L’installation a connu différentes modifications afin d’améliorer sa sensibilité et sa résolution.
VLA est une icône américaine, apparue dans plusieurs films comme « Contact », « Terminator », « Independence Day » et « Transformers ». Le site est ouvert aux visiteurs.

Les découvertes majeures de VLA
En 1998, VLA permet aux chercheurs de découvrir que le nombre de planètes potentiellement habitables dans l’Univers serait plus important qu’on ne le croyait. En effet, des planètes existent autour de deux voire trois étoiles et pas seulement autour d’une étoile unique comme dans le Système solaire. Cela augmente les chances de voir des planètes semblables à celles du système solaire et à la Terre et donc des planètes habitables.
En 2004, VLA observe deux trous noirs dans une même constellation alors qu’on pensait jusqu’à présent que ce n’était pas possible. En effet, les trous noirs se forment après explosion de supernovas. Ils gravitent ensemble et finissent par s’expulser hors de la constellation pour qu’il n’en reste qu’un. C’est ce que l’on pensait avant de découvrir que deux trous noirs peuvent cohabiter. Il s’agit des premiers trous noirs découverts par ondes radio.
En 2008, VLA découvre les plus jeunes supernovas de la Voie lactée, datant d’il y a 150 ans, situées à 25 000 années-lumière de la Terre, près du centre de la galaxie.

Détails du contact

  • Adresse : Very Large Array, Socorro, NM 87825, États-Unis
  • GPS : 34.078314, -107.617901
  • Site web: http://www.vla.nrao.edu/

Heures d'ouverture

Envoyer à un ami

Obtenir des itinéraires

Soumettre un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *