The premier destination for premium listings. Submit Your Listing Now »

Southern African Large Telescope (SALT) 0 5 0 0

Southern African Large Telescope (SALT)

    • Notation
    • - Pas encore noté
  • 7385Vues
0

Southern African Large Telescope est un télescope basé au sein de l’observatoire national d’Afrique du Sud, le South African Astronomical Observatory. Non loin de la ville de Sutherland, il siège dans une région désertique, Karoo, éloignée des grandes villes pour éviter la pollution qui entrave l’observation du ciel.

SALT, le plus grand télescope de l’hémisphère Sud
SALT est un télescope optique de 11 mètres de diamètre, utilisé pour la spectroscopie, l’étude des rayonnements électromagnétiques du ciel qui témoignent des phénomènes du cosmos et permettent d’étudier la constitution et l’évolution des astres. Il permet un grossissement d’un billion de fois grâce à ses 91 miroirs hexagonaux d’1 mètre de diamètre. Une fois assemblés, ces miroirs forment un grand miroir hexagonal de 11,1 mètres sur 9,8 mètres. Il s’agit du plus large télescope optique de l’hémisphère Sud, qui analyse les radiations des objets astronomiques hors de portée des télescopes de l’hémisphère Nord. Il s’agit d’une version améliorée des télescopes Keck. Le grand miroir est constitué de plus petits miroirs qui fonctionnent ensemble comme un seul. Le miroir primaire est fixe et le second miroir est mobile pour suivre les objets astronomiques avec une correction de l’aberration sphérique (distorsion de l’image entrainant une perte de netteté). Chaque miroir peut être manipulé individuellement et ajusté. La monture de SALT est fixe en altitude et tourne en azimut sur un axe vertical. L’appareil est incliné de 37° par rapport à la verticale. SALT est aussi équipé de deux spectrographes et d’une caméra.

La construction de SALT
À la base, SALT devait être une réplique du télescope Hobby-Eberly du McDonald Observatory mais, finalement, des modifications y ont été apportées. La construction a été financée à hauteur de 30 millions de dollars par l’Afrique du Sud mais aussi des universités et organismes de financement d’Allemagne, de Grande-Bretagne, de Nouvelle-Zélande, de Pologne et des Etats-Unis, rassemblés autour de la Fondation Nationale de la Recherche Sud-Africaine. La première lumière est émise le 1er septembre 2005, et SALT est inauguré le 10 novembre 2005 par le président de l’Afrique du Sud Thabo Mbeki.

Les travaux et découvertes de SALT
SALT étudie régulièrement les trous noirs, les étoiles compactes et leur croissance jusqu’à l’explosion en supernovas, les naines blanches, les paires d’étoiles, les changements rapides de luminosité des étoiles exotiques, la structure et l’évolution des galaxies…
La première découverte significative a lieu en 2006, avec l’observation d’un système binaire d’étoiles situé à 400 années-lumière de la Terre. Une naine blanche qui a perdu son énergie nucléaire attire les gaz d’une autre étoile et s’en nourrit, devenant sa compagne. Ce phénomène s’observe dans tout l’Univers avec les trous noirs, par exemple, les pulsars (étoiles à neutrons) et Jupiter (qui a accumulé de la matière en quantité insuffisante pour devenir une étoile).
SALT découvre aussi la même année que la Voie lactée est aspirée à une vitesse de 500 km/seconde vers un amas de galaxies appelé « Le Grand Attracteur ». Les chercheurs étudient également les parties les plus sombres du ciel et découvrent qu’il s’agit d’énormes nuages de poussière cosmique qui viennent obscurcir le ciel.
En 2011, SALT observe un nouveau système planétaire : UZ For. Deux planètes géantes orbitent deux étoiles rapprochées. Ces étoiles, plus petites que notre Soleil, orbitent l’une autour de l’autre en quelques heures. Elles s’éclipsent mais de manière irrégulière à cause des deux planètes qui déforment leur orbite. On ne peut les photographier en raison de leur éloignement trop important de notre planète.

Détails du contact

  • Adresse : South African Astronomical Observatory, Karoo, Afrique du Sud
  • GPS : -32.375774, 20.811382
  • Site web: http://www.salt.ac.za/

Heures d'ouverture

Envoyer à un ami

Obtenir des itinéraires

Soumettre un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *