The premier destination for premium listings. Submit Your Listing Now »

Grand Télescope Altazimutal BTA-6 0 5 0 0

Grand Télescope Altazimutal BTA-6

    • Notation
    • - Pas encore noté
  • 5397Vues
0

Nommé aussi Grand Télescope Altazimutal, le télescope BTA-6 est un récepteur de l’Observatoire spécial d’astrophysique (SAO RAS) qui est rattaché à l’Académie des sciences de Russie.

Le BTA-6, le plus grand télescope à miroir rigide du mondeMis en service en 1975, le télescope BTA-6 dispose d’une monture azimutale qui emploie un dispositif de dérotation pour conserver l’orientation du champ de vision. Il siège à 2 070 mètres d’altitude dans les montagnes du Caucase, à proximité de la ville de Zelenchukskaya.
Ce télescope Ritchey-Chrétien étudie le ciel dans le proche infrarouge, avec une longueur d’onde comprise entre 0,3 et 10 micromètres. Il est équipé d’un miroir rigide de 6 mètres de diamètre et d’une superficie de 26 m2, abrité à l’intérieur d’une large coupole.
Pendant près de deux décennies, le BTA-6 fut le plus grand télescope du monde avant d’être dépassé dans les années 1990 par les deux télescopes Keck d’Hawaï. Toutefois, l’ensemble des télescopes modernes utilise désormais des miroirs flexibles ou segmentés, le BTA-6 détient donc toujours le record de plus grand télescope à miroir rigide de la planète.

Le télescope BTA-6 a connu des difficultés importantes à ses débutsLes premiers résultats du télescope BTA-6 furent décevants du fait de la présence d’une fissuration dans le premier miroir en borosilicate, qui dut être remplacé dès 1978 par le miroir actuel.
D’autres éléments ont également impacté les performances du télescope dont la résolution angulaire a rarement dépassé une seconde d’arc : son poids excessif de 42 tonnes empêche le maintien du miroir à une température constante, et des turbulences atmosphériques causées par les montagnes voisines brouillent fréquemment la visibilité du ciel nocturne.
Le télescope BTA-6 demeure malgré tout un instrument de recherche important, permettant de visualiser des objets célestes très éloignés. En outre, des travaux entrepris en 2012 sur le télescope ont permis de venir à bout de la plupart des imperfections optiques.

Détails du contact

  • Adresse : Observatoire spécial d'astrophysique, République de Karatchaïévo-Tcherkessie, Russie
  • GPS : 43.646731, 41.440684

Heures d'ouverture

Envoyer à un ami

Obtenir des itinéraires

Soumettre un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *